Accueil
Hôtel
Coup de coeur
Guide de voyage
Galerie Photo
Besoin d'aide ?
Notre réseau
Nous contacter
CONTACT
Pour réserver
Partenaires

 


Guide

FLORENCE CITE DES MECENES
La cité des mécènes
C’est au bord de l’Arno qu’un extraordinaire patrimoine artistique et culturel s’offre aux visiteurs. Les mécènes florentins attirèrent à leur cour les artistes les plus renommés du Moyen Age et de la Renaissance pour créer un pôle artistique unique. Ils y ont planté un décor somptueux dans lequel la vie moderne et trépidante des Florentins a néanmoins trouvé sa place.

Capitale artistique du monde
Ville d’art par excellence, Florence est traversée par l’Arno qu’enjambe le célèbre Ponte Vecchio avec ses boutiques d’orfèvres. Fondée par les Romains, c’est au XV siècle sous l’égide de la famille Medici, qu’elle connaît son apogée culturelle et économique. Des artistes tels que Michele Angelo, Giotto, Botticelli ou Brunelleschi en feront la capitale artistique du monde. Les musées, églises, galeries et édifices conservent la majorité des témoignages de cette splendeur passée : citons le Duomo, le campanile de Giotto, la Galeria degli Uffizi, la Galeria dell’Academia, la Piazza delle Signoria, Santa Maria Novella.

Berceau de la langue italienne
Le poète Dante Alighieri est né à Florence en 1265 et vous pourrez d’ailleurs visiter sa maison natale. Dante marqua son époque à cause de ses engagements politiques qui finirent par le conduire à un exil définitif de Florence, mais également par son oeuvre gigantesque, ‘La Divine Comédie’, écrite non pas en latin mais en vers toscans - la ‘madre lingua’ qui donnera naissance à l’italien.

La cuisine toscane
Réputée comme une des meilleures d’Italie, elle est simple et rurale, même si de nos jours elle a aussi évolué vers une cuisine plus gastronomique. Les produits de base sont essentiellement le pain – sous forme de ‘bruschetta’ ou ‘crostini’- omniprésent à tous les repas, l’huile d’olive, les tomates, la charcuterie, la viande de porc, le poulet, les célèbres épinards qui donnent aux différents plats l’appellation de ‘alla fiorentina’ et les haricots blancs. Cette cuisine authentique est accompagnée de vins toscans variés tels que Chianti, Vernacchia, Montepulciano ou encore Brunello.

Les bonnes adresses
Le Must : l’Enoteca Pinchiorri et sa palette de plats régionaux servis dans un cadre élégant et historique. Pour un déjeuner sur le pouce, rendez-vous al Beccofino et son wine bar.
NAPLES LA MELANCOLIQUE
Impétuosité et mélancolie
La patrie du célèbre ténor Caruso ou du comique Toto fut un des centres névralgiques du règne des Bourbons. Aujourd’hui, quartiers populaires et historiques cohabitent au pied de la plus belle baie du monde à l’ombre encore menaçante du Vésuve. Une situation de fait qui explique sans aucun doute le caractère à la fois impétueux et mélancolique du Napolitain.

Un livre d’histoire à ciel ouvert
Naples avec ses nombreux palais et édifices est comme un livre ouvert sur le passé : chaque monument raconte un morceau de l’histoire des peuples qui l’ont gouvernée. Eglises, musées, fontaines et œuvres d’art diverses offrent un panorama complet de l’évolution artistique des Grecs à nos jours, richesses reconnues par l’Unesco comme patrimoine de l’Humanité.

Une ville haute en couleurs
Naples est aussi synonyme de vivacité et d’hospitalité. Ruelles étroites, linge qui pend aux fenêtres, marchands ambulants, marchés typiques, boutiques élégantes, pizzerie, autant de clichés que vous aurez l’occasion de découvrir dans cette ville trépidante située sur la plus belle baie au monde (sic les Napolitains).

‘Funiculi Funicula’
Qui pense Naples, pense Vesuvio, le plus célèbre volcan d’Europe qui en 79 Av. JC recouvrit de cendres et de lave les cités romaines de Pompéi et Herculanum. Il domine le Golfe de Naples et fait partie intégrante du paysage. La célèbre chanson ‘Funiculi Funicula’ fut écrite par le journaliste Peppino Turco en 1880 pour célébrer à sa façon l’inauguration du premier funiculaire vésuvien. Le succès de cette chanson permit à la chanson napolitaine de se faire connaître dans le monde entier.

La pizza margherita
En 1889, alors qu’elle parcourait l’Italie avec son mari Umberto I, la Reine Margherita se prit de passion pour ce petit pain plat mangé par les paysans. Le cuisinier royal améliora la recette en y ajoutant du basilic, des tomates et de la mozzarella qui représentent les couleurs du drapeau italien.

Gastronomie : simplicité et saveurs
La diversité et la qualité de la cuisine napolitaine ne sont plus à démontrer. De l’antipasto au dessert, les recettes napolitaines ont fait le tour du monde: tagliatelle alle vongole, pizzas, mozzarella panée, baba napolitain, friture de poissons, croquettes de riz.

Les bonnes adresses
La Cantinella et Caruso : restaurants gastronomiques élégants dont la réputation n’est plus à faire. A midi, rendez-vous dans le quartier populaire et historique de Scapanapoli où vous trouverez nombre de pizzerie, trattorie et cantines typiques.
ROME VILLE ETERNELLE
La Ville Eternelle dont les monuments les plus variés furent érigés à la gloire des empereurs romains est l’un des plus vastes chantiers archéologiques du monde antique. Mais que cette surabondance architecturale et monumentale ne vous décourage pas. Les romains aiment aussi se détendre autour des places et des fontaines, dans les parcs de la Villa Borghese ou autour d’un bon plat dans un restaurant du Trastevere.

La légende
« Dans une cabane sur les rives du Tibre, vivait un couple de bergers: Faustolo et Laurenzia. Un soir, Faustolo entendit un bruissement dans le bois et alla voir ce qui se passait. Le terrain était boueux et dans une mare d’eau, au pied d’un arbre, Faustolo vit une louve allaitant deux enfants. Emerveillé, il retourna à la cabane pour raconter à son épouse incrédule ce qu’il avait vu. C’est ainsi que les jumeaux se retrouvèrent dans la cabane des bergers où ils grandirent forts et heureux. Faustolo les appela Rémus et Romulus… » Voici le début de l’histoire merveilleuse de Rome, la Ville Eternelle.

‘Week-end à Rome’
Commencez donc votre visite par la colline du Gianicolo d’où vous profiterez d’une vue époustouflante sur la ville entière. Si vous êtes amateur d’art, ne manquez surtout pas la Villa Borghese qui présente une sélection d’œuvres vraiment uniques. Détendez-vous ensuite dans les Jardins Borghese ou sur le bateau qui navigue sur le Tibre. Dégustez donc une délicieuse crème glacée au bord de la Fontaine de Trévi avant d’entamer un peu de shopping Via del Corso. En soirée, rendez-vous au Trastevere, le plus ancien quartier de Rome, pour y déguster des ‘Carciofi alla romana’ ou un ‘Spaghetti Al’Arrabiata’. Enfin, votre week-end ne serait pas complet sans une dernière promenade Piazza Navona ou Piazza di Spagna.

Un musée à ciel ouvert
Rome ne fut certainement pas construite en un jour comme en témoignent la multitude d’édifices datant de l’époque romaine à nos jours. On distinguera particulièrement l’époque romaine dite ‘Rome Antique’ (Colisée, Forum Romain, le Palatin, etc), la ‘Rome Chrétienne’ (Catacombes, Santa Maria Maggiore, St Jean et Paul Hors-les-murs, etc), la ‘Rome Baroque’ illustrée par les célèbres places et fontaines de Rome, la ‘Rome Artistique’ représentée essentiellement par les musées du Vatican, la Chapelle Sixtine, la Villa Borghese, etc.

Les bonnes adresses
Rome regorge de restaurants, et comme beaucoup de grandes villes touristiques les attrappe-touristes y sont légions. La Pergola et La Terrazza raviront les fins gourmets. La Rosetta près du Panthéon et l’Asino Cotto au Trastevere vous plongeront dans la cuisine locale. Il Re degli Amici propose un bel assortiment d’antipasti dans un cadre sympathique.

VISITES A ROME

1. TOUR DES PLACES ET FONTAINES
La Fontaine de Trevi
Le Panthéon, le plus grand temple païen construit par l’empereur Adrien
Piazza Navona, la plus belle place baroque de Rome, avec sa célèbre Fontaine des Quatre Fleuves, chef-d’œuvre du Bernin
Place d’Espagne et Piazza Barberini
Piazza Colonna
Piazza Venezia

2. Rome ANTIQUE

Place du Capitole, chef d’œuvre de Michel Angelo
Les vues des vestiges du grandiose Forum Romain, du Palatin et des Palais de César
La Basilique de Maxence
Eglise de St Pierre-en-liens avec la statue du Moïse de Michel-Ange
Le Colisée, l’Arc de Constantin,l’Arc di Titus,le Cirque Maximus,
la Pyramide de Caius Cestius
Basilique de Saint Paul hors-les-Murs

3. Le VATICAN

Le Château Saint-Ange
L’ancienne forteresse des Papes
Musées du Vatican
Musée Pio Clementino
La galerie des Candélabres
La galerie des Cartes géographiques
Les chambres de Raphaël avec les merveilleuses fresques du maître
La chapelle Sixtine décorée avec les chefs-d’oeuvre de Michel-Ange
4. Rome CHRETIENNE
Bains de Dioclétien
La Fontaine des Naïades
Basilique de Sainte Marie Majeure
Basilique de Saint Jean de Latran
Ancienne voie Appienne (312 av JC), la reine des routes Romaines
Catacombes

5. TIVOLI

La Villa Adriana, la plus belle demeure impériale qui fut dessinée et construite par Adrien au début du IIe siècle ap. JC
Tivoli
Villa d’Este, ravissante villa de la Renaissance avec d’innombrables fontaines et de superbes jardins à l’Italienne.

6. LA CAMPAGNE ROMAINE

APPIA ANTICA , la plus ancienne rue romaine qui reliait Rome à Brindisi
ALBANO petite ville moderne qui donne sur le lac d’origine volcanique
CASTELGANDOLFO, résidence d’été du Pape
ARICCIA, petit village qui était autrefois entouré de collines, aujourd’hui il est facile de s’y rendre grâce à un pont construit sous l’ordre de Pie IX
GENZANO , ville mère de Marc Antoine Colonna, chef de la bataille de Lepanto en 1571.
NEMI, célèbre dans le monde entier pour ses fraises, chaque année le petit village y organise une fête
GROTTAFERRATA, avec son Monastère construit sur les ruines d’une ancienne Villa Romaine
FRASCARTI i, aujourd’hui centre de production du vin blanc et de la gastronomie du Latium. A 400 mètres d’altitude, on jouit d’une superbe vue panoramique.
VENISE VILLE DES CLICHES
« Les autres villes possèdent des trésors artistiques, Venise elle-même est une œuvre d’art », écrivait le célèbre romancier allemand Thomas Mann.

La Ville des Clichés

Gondoles et canaux, palais fastueux et musées, églises et campaniles, régates et carnaval : autant d’images qui illustrent ou rappellent la gloire passée de la République de Venise née au milieu des marécages. De nos jours, la véritable histoire de Venise se joue dans les quartiers populaires de Castello, Cannaregio ou Dorsoduro où vous partagerez avec les Vénitiens une ‘ombra’ (vin pétillant) dans un bacaro.

L’envers du décor

Venise est unique parce que nulle part ailleurs vous ne pourrez contempler un tel spectacle. Située au milieu de la lagune, ses rues sont des cours d’eau et ses voitures des canots. Le style architectural des palais et des églises laisse transparaître la richesse d’antan, lorsque les Vénitiens étaient maîtres de la mer et du commerce. Pour la plupart d’entre nous, Venise c’est d’abord la ‘Piazza San Marco’, le ‘Ponte Rialto’, les gondoles, le Carnaval et le ‘Ponte dei Sospiri’. Certes, des endroits magiques et incontournables, mais pour éviter les clichés et découvrir l’envers de ce décor somptueux, perdez-vous dans les ruelles et canaux adjacents où vous découvrirez la vie des vrais Vénitiens : marchés de nuit typiques, linge qui pend aux fenêtres, jolies places ornées de fleurs. La vie tranquille dans ses ruelles étroites tranche nettement avec la foule trépidante qui parcourt la Piazza San Marco ou les boutiques de luxe.

La gastronomie

Le risotto est incontestablement la spécialité de Venise qui se décline à toutes les sauces : ‘alle vongole’, ‘al radicchio’, ‘al nero di seppia’. La cuisine vénitienne est avant tout axée sur les fruits de mer de l’Adriatique (morue, sardines, poulpe et coquillages), même si certains plats trahissent une influence orientale. Enfin, terminez votre repas par un véritable ‘tiramisù’ ou un gâteau aux amandes.

Les bonnes adresses

Pour bien manger à Venise, évitez les endroits touristiques et préférez les bars à vins appelés ‘bacaro‘ qui servent des assortiments d’antipasti et des pannini. Spécialités de viande , Ai Gondolieri près du Musée Guggenheim et spécialités de poissons à ‘la Corte Sconta’ dans le quartier du Castello. L’Osteria Ai Assassini est une cantine sympa et pas chère qui change ses menus tous les jours.
Accès PRO
Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit?
NewsLetter
Recevez notre mag régulièrement

 

Aqua mediterraneo © copyright 2009-2011 - Qui sommes-nous ? - Garantie -